Syrie : 23 membres de Daech tués ou blessés lors d'une nouvelle vague de frappes aériennes russes 

Imprimer

Huit membres de l'Etat islamique ont été tués lors de récentes frappes aériennes russes sur la région centrale de la Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) le 26 novembre.

L'OSDH a déclaré que les frappes avaient eu lieu dans le désert à l'ouest de Deir Ezzor et au sud de Raqqa, où les groupes de l'Etat islamique sont très actives depuis quelque temps.

« Le nombre de morts augmentera probablement car il y a plus de 15 blessés [jihadistes], dont certains sont dans un état critique », lit-on dans le rapport de l'OSDH.

Selon l'OSDH, les avions de combat des Forces aérospatiales russes (VKS) ont effectué plus de 560 frappes aériennes contre des membres de l'Etat islamique et leurs positions dans le centre de la Syrie depuis début novembre.

L'Etat islamique continue d'être très actif dans la région centrale malgré de fortes pressions et de lourdes pertes. Une embuscade récente des djihadistes dans la partie occidentale du déset de Deir Ezzor a coûté la vie à sept combattants d'une formation tribale pro-gouvernementale connue sous le nom d'« Usud al-Sharqiyah ».

 

Les commentaires sont fermés.