Burkina Faso : Trois soldats tués dans le nord 

Imprimer

L'armée burkinabè annonce que trois soldats ont été tués lors de combats avec des GAT (Groupes armés terroristes) : 

"Trois soldats burkinabé sont morts et 11 hommes armés ont été tués lors d'une attaque contre les troupes dans le nord du pays, mercredi 24 novembre, a indiqué l'armée dans un communiqué".

L'attaque a eu lieu contre un détachement de l'armée à Thiou dans la région du Yatenga, a précisé l'armée dans un communiqué jeudi.

Cette attaque menée par des militants islamistes présumés est la dernière en date des trois attaques perpétrées depuis le 14 novembre, qui ont tué plus de 60 membres des forces de sécurité et plus d'une douzaine de civils, suscitant la colère et des protestations dans tout le pays, avec des appels à la démission du président Roch Marc Kaboré. 

Les commentaires sont fermés.