Afghanistan : L'Etat islamique affirme avoir tué ou blessé plus de 130 talibans en un mois

Imprimer

La branche afghane de l'Etat islamique, l'Etat islamique-Khorasan (EI-K), a révélé que ses combattants avaient mené 34 opérations en Afghanistan entre le 7 octobre et le 2 novembre.

Dans une infographie publiée le 5 novembre, le journal al-Nabaa du groupe islamique radical a déclaré que les opérations comprenaient dix attaques avec des engins explosifs improvisés, 18 assassinats, trois raids, trois attentats suicides, huit attaques contre des véhicules et une attaque contre une tour électrique.
FDaekgYXIBMDVs3.jpeg

IS-K a affirmé que les opérations avaient fait 644 morts ou blessés, dont 129 combattants et huit commandants des talibans, six responsables afghans et pakistanais ainsi que 501 civils chiites.

Les attaques les plus meurtrières du groupe jihadiste ont visé des mosquées de la minorité chiite afghane Hazara dans la ville septentrionale de Kunduz le 8 octobre et la ville méridionale de Kandahar le 15 octobre . Une centaine de personnes ont été tuées dans les deux attentats suicides.

IS-K a également tué le commandant militaire taliban Qari Hamdullah Mukhlis et 18 autres personnes lors d'une attaque complexe qui a visé l'hôpital Sardar Daud Khan dans la capitale afghane, Kaboul, le 2 novembre .

La prise de contrôle des talibans et le retrait des forces américaines d'Afghanistan en août ont donné à l'EI-K l'occasion d'intensifier ses opérations dans ce pays déchiré par la guerre. 

Actuellement, IS-K est le plus grand défi auquel est confronté le régime nouvellement installé des talibans en Afghanistan, qui lutte pour obtenir une reconnaissance internationale.

Les commentaires sont fermés.