Syrie : Une opération vise des notables de la tribu Bakara dans l'est syrien

Imprimer

La série d'assassinats contre les cheikhs et les dignitaires des tribus arabes qui rejettent la présence américaine se poursuit dans l'est de la Syrie. 

La dernière opération a eu lieu un jour après que le cheikh de la tribu Al-Bakara a soutenu le passage des forces russes vers les villages d'Al-Bakara dans les zones sous le contrôle des Forces Démocratiques Syriennes, une coalition de milices majoritairement kurdes soutenue par l'armée américaine.

Des sources tribales ont déclaré que "des personnes non identifiées conduisant une moto ont ouvert le feu sur la voiture du cheikh des clans Al-Bu Saleh de la tribu arabe Al-Bakara. Cheikh Muhammad Asa'ad Al-Badr (65 ans )a été gravement blessé, tandis que son frère Fadel As'ad Al-Badr, surnommé "Al-Badr", a été tué. L'incident a eu lieu près du carrefour Al-Rida à proximité de le village Jizrat Al Bu Hamid, à l'extrême ouest du gouvernorat de Deir ez-Zor.

Les sources ont ajouté que l'attentat a eu lieu alors que Cheikh Al-Badr et son frère partaient dans leur propre voiture après avoir accompli le devoir de condoléances pour la mort d'un membre de leur tribu dans le village de Jazra Al-Bu Hamid, dans l'après-midi du samedi 23 octobre

Lors d'une conversation téléphonique avec Cheikh Jassem Al-Badr Abu Nasr, le cheikh du clan Al-Busalah de la tribu arabe Al-Bakara, résidant dans la ville de Deir ez-Zor, celui-ci a confirmé que ceux qui  portent la responsabilité de la mort de son cousin (Fadil) et la blessure de son autre frère, Cheikh Muhammad Asaad Al-Badr, sont les milices qui contrôlent la région, en référence aux Forces Démocratiques Syriennes (FDS).

Le cheikh du clan Al-Bu Saleh a indiqué que son cousin, Cheikh Muhammad Al-Badr, a été visé pour avoir rejeté les manifestations qui ont eu lieu  vendredi 22 octobre sur instigation des FDS contre l'entrée et le transit des forces russes par la route.

Cheikh Al-Badr a ajouté que son cousin, qui a été tué, est un employé du gouvernement dans la ville de Deir ez-Zor et est connu pour sa totale impartialité, tandis que son cousin blessé, Cheikh Muhammad Asaad Al-Badr, est l'un des dignitaires et les cheikhs de la tribu Al-Bakara, et il a un rôle majeur dans le processus de préservation de la paix civile et clanique et de la réconciliation entre les membres du clan. Les défendre et rejeter complètement toutes les tentatives de saper l'unité nationale et défendre une Syrie unie et unie dans le face à tous les schémas étrangers.

Il est à noter qu'un grand nombre de cheikhs et de dignitaires des tribus et clans arabes de la région syrienne d'al-Jazirah ont été victimes d'assassinats et d'attaques armées en raison de leurs positions contre l'occupation de leur pays par des forces étrangères et leur défense de l'unité du peuple et du territoire syriens contre les plans des puissances étrangères.

 

Les commentaires sont fermés.