Espagne : Arrestation de membres de Daech qui préparaient des attentats en Europe

Imprimer

La police espagnole a arrêté cinq personnes soupçonnées d'appartenir à un groupe terroriste islamique. Trois autres membres de la cellule avaient déjà été arrêtés un peu plus tôt cette année pour préparation d'actions terroristes.

Les enquêtes ont révélé que les membres de la cellule étaient affiliés à l'Etat islamique. Ils tentaient d'établir des bases dans plusieurs pays de l'Union européenne et de former des cellules pour mener à bien des actions terroristes.

La source a déclaré que ces éléments étaient arrivés dans les pays européens via des réseaux d'immigration illégale qui utilisaient les ports maritimes du sud de l'Espagne.

Un porte-parole de la police espagnole a déclaré que les personnes interpellées étaient très dangereuses et qu'elles étaient sur le point d'acquérir des armes automatiques, dont des Kalachnikovs.

La cellule comprenait plusieurs algériens, dont deux d'entre eux avaient participé à la guerre en Syrie. Les agences de renseignement avaient repéré leur entrée en Espagne à la fin de l'année dernière et les surveillaient depuis lors.

Des sources policières ont indiqué qu'à la suite d'enquêtes et d'analyses de documents saisis auprès du premier groupe de suspects, une quatrième personne de nationalité algérienne, qualifiée de "Cheikh" a pu être arrêtée.

Les sources ont déclaré que le "Cheikh" a gagné le sud de l'Espagne par la mer avec un groupe d'immigrants illégaux deux mois après l'arrestation des membres de la cellule. Sa mission était de recruter de nouveaux éléments pour le "djihad".

Cet homme était déjà connu des forces de l'ordre pour avoir été arrêté en Turquie en 2016 alors qu'il tentait de rejoindre l'Etat islamique en Syrie. Il avait été expulsé vers l'Algérie et condamné à la prison pour terrorisme.

Après sa libération, il s'est rendu dans des pays comme la Malaisie, la Tanzanie et au sud du Sahara, pour y recruter de nouveaux membres.

La source a déclaré qu'il était en contact avec les principaux membres de l'Etat islamique et qu'il commandait la cellule dont les membres ont été arrêtés.

Des enquêtes préliminaires ont révélé que le cheikh était entouré d'algériens qui avaient été précédemment poursuivis pour vol de touristes à Barcelone. ​Il les avait persuadés de rejoindre l'Etat islamique et ils ont commencé à l'aider à recruter des éléments.

Les commentaires sont fermés.