Libye : La Turquie continue de déployer des mercenaires syriens malgré les injonctions de retrait

Imprimer

La Turquie se prépare à déployer environ 330 mercenaires syriens en Libye malgré les informations récentes faisant état d'un retrait quasi turc du pays déchiré par la guerre, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) le 8 octobre.

L'OSDH a déclaré que les militants syriens sont entrés en Turquie en deux groupes au cours des derniers jours. Les militants remplaceront quelque 420 autres qui sont récemment rentrés en Syrie après avoir terminé leur déploiement en Libye.

Selon l'OSDH, qui surveille le déploiement de mercenaires syriens pro-turcs en Libye depuis 2019, quelque 7 000 mercenaires sont actuellement présents en Libye. Ces mercenaires, qui ont combattu pour les alliés de la Turquie en Libye, sont déployés dans la région occidentale, principalement autour de la capitale Tripoli.

Le mois dernier, plusieurs rapports , certains de l'OSDH, avaient révélé que la Turquie se préparait à retirer une grande partie de ses mercenaires de la Libye. Plus tard, l'OSDH a averti que la Turquie pourrait organiser un « faux » retrait avant les élections générales libyennes du 24 décembre 2021.

Le Comité militaire conjoint 5 + 5 de la Libye serait en train de finaliser un plan à Genève pour expulser tous les mercenaires étrangers du pays avant les élections.

La Turquie, qui considère sa présence militaire en Libye comme un gain politique majeur, pourrait ne pas se conformer à la décision libyenne d'expulser les forces étrangères du pays. Ankara poussera probablement ses alliés en Libye à contester la décision.

Les commentaires sont fermés.