Syrie : Un soldat turc tué lors d'une attaque des miliciens kurdes dans le nord de la Syrie

Imprimer

Jeudi 7 octobre, un militaire turc a été tué dans une attaque contre un poste près du village d'al-Twais dans la partie occupée par les Turcs dans la province d'Alep, dans le nord de la Syrie. 

Selon des sources de l'opposition syrienne, l'attaque au missile contre le char turc a été menée par les Forces de Libération d'Afrin (Kurdes) qui contrôlent une bande de terre au sud des zones occupées par les Turcs dans le nord de la province d'Alep. L'attaque semble avoir été menée avec missile anti-char Konkurs 9M113 [ou 9K115 (-2) Métis (-M ). L'armée arabe syrienne et la police militaire russe maintiennent des troupes dans la poche détenue par les Kurdes.

L'agence kurde "Hawar" a rapporté avoir reçu des informations sur la destruction d'un char dans une base de l'armée turque dans le village d'al-Twais dans les environs de la ville d'Al-Bab.

FBHApZCX0AAldiB.jpeg

FBHApnJXIAUTQaF.jpeg

Quelques heures après l'attaque au missile contre la localité d'al-Twais des avions de combat des forces aérospatiales russes ont effectué trois frappes aériennes à la périphérie d'al-Twais. Les frappes aériennes n'ont occaionné ni blessés ni pertes matérielles.

La situation dans le nord de la province d'Alep est instable depuis quelques mois. Un accord de désescalade russo-turc conclu après l'invasion turque d'Afrin en 2018 est régulièrement violé.

Le mois dernier, un officier turc a été tué et quatre militaires ont été blessés dans le nord de la province d'Alep lors d'un attentat à la bombe dans un tunnel mené par des miliciens Kurdes.

Les frappes aériennes russes sur al-Twais ont peut-être été un avertissement adressé aux rebelles syriens pro-turcs.

Le militaire tué a été identifié par le ministère de la Défense nationale de Turquie comme étant le soldat du Corps des Marines Tayfun Özköse.
FBFs1svXMAAdrpw.jpeg

 

Les commentaires sont fermés.