Syrie : Des rebelles syriens pro-turcs tirent sur des hélicoptères russes dans le nord-est de la Syrie

Imprimer

Dimanche 26 septembre, dans l'après-midi, des militants syriens pro-turcs dans le nord-est de la Syrie ont ouvert le feu sur deux hélicoptères militaires russes qui effectuaient une patrouille dans la région.

Selon l'agence de presse Hawar, affiliée aux Forces démocratiques syriennes (FDS), l'incident s'est produit près de la ville de Tell Tamr, dans le nord de la province de Hassakeh. Les hélicoptères ont riposté puis se sont retirés dans les zones tenues par les FDS. La police militaire russe et l'Armée Arabe Ayrienne (AAS) maintiennent plusieurs positions autour de la ville.

L'incident était probablement une réponse aux récentes frappes aériennes russes sur la zone d'Afrin, occupée par les Turcs, qui ont coûté la vie à 11 militants syriens pro-turcs.

Quelques heures après l'incident, des avions de combat russes ont visé une position des forces turques près du village d'al-Dardarah au nord de Tell Tamr. L'AAS a également bombardé la périphérie du village occupé par les Turcs.

La situation devrait encore dégénérer dans les prochaines heures. Les forces aérospatiales russes ne laisseront probablement pas l'incident impuni.

L'attaque contre des hélicoptères militaires turcs est une violation flagrante de l'accord de désescalade russo-turc de 2019 sur le nord-est de la Syrie. En vertu de l'accord, les forces russes sont chargées de surveiller le cessez-le-feu dans la région.

Les commentaires sont fermés.