Syrie : Des rebelles syriens pro-turcs neutralisent une cellule  de militants kurdes dans une zone occupée par la Turquie

Imprimer

Vendredi 24 septembre, les rebelles syriens pro-turcs ont annoncé  ont annoncé avoir neutralisé une « cellule terroriste » du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) lors d'une opération menée dans la ville syrienne occupée d'al-Bab.

La cellule faisait de la contrebande d'armes vers des zones contrôlées par les Forces démocratiques syriennes (SDF) dans le nord-est de la Syrie.

Des tonnes d'armes et de munitions ont été découvertes dans la cachette principale de la cellule. Les armes comprenaient au moins six grenades propulsées par fusée antichar HAR-66 de fabrication turque.

La Turquie a fourni des grenades propulsées HAR-66 à ses alliés en Syrie. L'arme a également été repérée dans la région syrienne du nord-ouest du Grand Edleb aux mains de groupes islamique, dont Hayat Tahrir al-Sham, anciennement affilié à al-Qaïda.

Le HAR-66 est une copie de la M72 américaine fabriquée sous licence par la société turque de l'industrie mécanique et chimique, MKEK≈.

Des militants de l'opposition affirment que les militants kurdes achètent les armes dans la région du Grand Edleb et dans les zones occupées par la Turquie dans le nord d'Alep pour les expédier aux FDS qui les utilisent  contre les rebelles syriens soutenus par la Turquie.

Les armes fournies par la Turquie aux rebelles en Syrie sont maintenant utilisées contre l'armée turque et ses alliés syriens, qui à leur tour utilisent des armes fournies par les États-Unis, comme les missiles guidés antichars TOW, contre les militants Kurdes, alliés des Etats-Unis.

Les commentaires sont fermés.