Israël : Arrestation des deux derniers prisonniers évadés de la prison de Gilboa

Imprimer

L'armée israélienne a arrêté les deux derniers prisonniers qui s'étaient évadés de la prison de Gilboa, dans la région de Jénine, au nord de la Cisjordanie.

Dans un communiqué, la police israélienne a déclaré : « Ce soir, l'armée israélienne et les combattants du Shin Bet (Service général de sécurité - Renseignement) ont arrêté les deux prisonniers qui se sont évadés de la prison de Gilboa, à Jénine.

"Après environ deux semaines de poursuite, des gardes-frontières ont travaillé ce soir avec les forces spéciales du Service général de sécurité et l'armée israélienne à Jénine pour arrêter les deux prisonniers fugitifs,  Ayham  Kammaji (à droite sur la photo) et Munadil  Nafeat (à gauche), a-t-elle ajouté.

Selon la déclaration, le Shin Bet a pu localiser la maison dans laquelle les hommes recherchés se trouvaient.

"Les deux hommes recherchés ont été arrêtés vivants, sans résistance, et ils ont été emmenés pour interrogatoire par la Sûreté générale", a-t-il ajouté. Le communiqué ajoute que deux autres Palestiniens ont été arrêtés, qui ont apporté leur aide aux deux prisonniers.

Et plus tôt, les médias israéliens ont déclaré que les forces armées, dimanche à l'aube, ont de nouveau arrêté les deux derniers prisonniers qui s'étaient évadés de la prison de Gilboa, dans la région de Jénine.

Le correspondant de Channel 13 a déclaré que la chasse aux prisonniers qui s'étaient évadés de la prison de Gilboa s'est terminée par l'arrestation des deux derniers prisonniers à Jénine.

La chaîne a indiqué qu'une force militaire a arrêté les deux prisonniers, après des informations de renseignement fournies par le service de sécurité du Shin Bet.

Selon Yedioth Aharonoth, d'importantes forces israéliennes de l'armée israélienne ont encerclé une maison palestinienne à Jénine et ont demandé à ses habitants de la quitter et de se rendre, y compris les deux captifs en fuite.

L'arrestation des deux prisonniers a été effectuée par le Shin Bet et la "Brigade Manashe" (région de Jénine) de l'armée, suivie par tous les commandants de la région centrale réunis dans la salle des opérations.

Le journal Yedioth Ahronoth a déclaré : « Les forces qui sont entrées à Jénine ont mené publiquement une opération de tromperie pour détourner l'attention, tandis que dans une autre zone, l'unité spéciale Al-Yamam et le Shin Bet, sous couverture militaire, ont secrètement attaqué le bâtiment dans lequel les deux prisonniers s'étaient réfugiés dans l'est de Jénine.

L'armée israélienne avait auparavant déployé des batteries du système de missiles anti-missiles "Dôme de fer" et les avait mises en alerte par crainte des missiles que le Jihad islamique pouvait lancer en réponse à l'arrestation des deux prisonniers.

Le journal a rapporté que des manifestations palestiniennes avaient éclaté après l'arrestation des deux prisonniers, notamment des jets de pierres et de cocktails Molotov et des tirs sur les forces israéliennes.

Le 6 septembre, six prisonniers palestiniens s'étaient évadés par un tunnel creusé depuis leur cellule. Quatre d'entre eux avaient été  arrêtés il y a environ une semaine : Muhammad al-Ardah, Mahmoud al-Ardah, Zakaria al-Zubaidi et Yaqoub Qadri.

 

 

Lien permanent Catégories : CISJORDANIE, Jénine, Shin Beth 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.