Irak : Deux dirigeants de l'Etat islamique tués lors d'une opération sécuritaire dans l'est du pays

Imprimer

L'armée irakienne a annoncé mercredi 25 août 2021 que deux dirigeants de l'Etat islamique avaient été tués lors d'une frappe aérienne dans la province orientale de Diyala.

 Le porte-parole du commandant en chef des forces armées, le général de division Yahya Rasoul, a déclaré dans un communiqué que des avions de l'armée de l'air irakienne avaient lancé une frappe aérienne dans le gouvernorat de Diyala (est) qui a entraîné la mort de deux dirigeants de l'Etat islamique, sans mentionner leurs noms. et leurs positions dans l'organisation.

Le communiqué ajoute que les forces du Service du contre-terrorisme (l'élite de l'armée) ont arrêté 4 membres de "l'Etat islamique" à Tarmiyah, Abu Ghraib, le quartier d'Al-Furat et le district d'Al-Radwaniyah, dans la capitale, Bagdad.

Il a également signalé que les forces de sécurité avaient arrêté 3 autres membres de l'organisation dans les gouvernorats d'Anbar (ouest), Ninive et Kirkouk (nord).

Le 23 août, le Premier ministre Mustafa Al-Kazimi avait annoncé le lancement d'une opération de sécurité , en coopération avec la population du district de Tarmiyah (au nord de Bagdad), pour éliminer les cellules dormantes de l'Etat islamique dans la région.

Ces derniers mois, la fréquence des attaques des militants de l'Etat islamique a augmenté, notamment dans la zone entre Kirkouk et Salaheddine (nord) et Diyala (est), connue sous le nom de "triangle de la mort".

Les commentaires sont fermés.