Syrie : L'armée de l'air russe frappe la région du grand Edleb pour le quatrième jour consécutif

Imprimer

Pour le quatrième jour consécutif, des avions de combat des forces aérospatiales russes ont effectué une série de frappes aériennes sur la région nord-ouest du Grand Edleb. Vidéo.

Les frappes aériennes, qui ont eu lieu le 22 août au matin, visaient des positions à la périphérie des villes de Kansafra, Mareian et Almaouzrah dans le Jabal al-Zawiya dans le sud de la province d'Edleb.

Hayat Tahrir al-Sham (HTS), anciennement affilié à Al-Qaïda, qui contrôle de facto du Grand Edleb, et le Front national de libération soutenu par la Turquie maintiennent tous deux une forte présence sur le Jabal al-Zawiya.

Le  19 août , des avions de combat russes avaient bombardé un quartier général de HTS dans la ville d'Ein Shib, dans l'ouest de la province d'Edleb. Le  20 août , une série de frappes aériennes a encore touché Ein Shib ainsi que la ville de Qurqnia dans le nord de la province d'Edleb. Le 21 août , des frappes aériennes russes ont détruit un complexe situé près de la ville de Hmeimat dans les plaines d'al-Ghab dans le nord-ouest de la province de Hama.

Les frappes aériennes russes ont coïncidé avec les bombardements intenses de l'armée arabe syrienne (AAS) sur les villes de Kherbet al-Naqous, al-Sarmaniya, Qulaydeen, al-Qaherah, al-Ankawi, al-Daqmaq et al-Zaqoum en Sahl al-Ghab dans le nord-ouest de la province de Hama.

La situation du Grand Edleb devient lentement incontrôlable à la suite des incidents répétés. Mais l'armée syrienne et ses alliés ne semblent toujours pas disposés à reprendre leurs opérations terrestres dans la région.

Les commentaires sont fermés.