Syrie : 3 morts dans un tir de roquettes visant Afrin, une localité du nord syrien occupé par la Turquie

Imprimer

Mercredi 18 août, une attaque à la roquette a visé la ville syrienne d'Afrin, occupée par la Turquie, dans le nord de la province d'Alep.

Les roquettes, qui auraient été tirées depuis des zones contrôlées par les Kurdes au sud d'Afrin, ont atterri dans les quartiers résidentiels de la ville, causant de graves dégâts. Une station-service a également été touchée, provoquant un important incendie.

Selon l'organisation de défense civile des Casques blancs, trois personnes, dont une femme et un enfant, ont été tuées et quatre autres ont été blessées.

Il n'y a pas eu de revendication immédiate pour l'attaque à la roquette. Cependant, de nombreux militants rebelles ont dénoncé les forces kurdes, à savoir les Forces démocratiques syriennes, comme étant à l'origine de l'attaque.

Ce n'est pas la première attaque à la roquette visant Afrin cette année. Le 12 juin , 22 personnes avaient été tuées et plus de 20 autres  blessées dans la ville à la suite d'une attaque à la roquette. Le 15 juillet , une autre attaque a frappé la ville, tuant deux civils et en blessant dix autres. Le 25 juillet , une troisième attaque a fait au moins huit blessés.

L'armée turque et ses alliés syriens ont riposté à la nouvelle attaque en bombardant les zones tenues par les Kurdes au sud d'Afrin. La situation pourrait encore dégénérer dans les prochaines heures.



Lien permanent Catégories : Afrin, Armée turque en Syrie, SYRIE 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.