Irak : Une explosion secoue Sadr City à Bagdad : Au moins 28 morts selon un dernier bilan officiel

Imprimer

Une explosion provoquée par un engin artisanal a secoué, lundi 19 juillet 2021, un marché populaire à Sadr City, immense banlieue chiite de l'est de Bagdad. Les premiers rapports font état de nombreux morts et de blessés.

Selon la police irakienne et des sources médicales, l'explosion qui s'est produite dans le marché surpeuplé d'Al-Wahailat a fait 28 morts, dont des femmes et des enfants, et au moins 50 blessés.

"Il s'agit d'une attaque terroriste et il y a plusieurs victimes", a annoncé le ministère de l'Intérieur. Un haut responsable de la sécurité a fait état d'au moins 28 morts dans l'explosion, qui a créé la panique dans le marché d'al-Wahailat.

La nouvelle de l'explosion a eu lieu la veille de la célébration musulmane de l'Aïd al-Adha.

Il s'agit de la deuxième explosion en un mois à Sadr City. Une explosion avait blessé 15 personnes, début juillet,  sur le marché de Maridi à Sadr City. Au mois d'avril, Sadr city avait également été le théâtre d'un attentat à la voiture piégée, qui avait fait quatre morts et 16 blessés, sur le marché d'Orfali.

En réaction, le Premier ministre irakien a ordonné l'arrestation du commandant du premier régiment de la quatrième brigade de la police fédérale à Sadr City et ordonné l'ouverture d'une enquête sur l'attentat à la bombe.

Sadr City est le fief des partisans du religieux chiite Muqtada al-Sadr, et selon des données non officielles, sa population est de 3 millions de personnes. Sadr city souffre de l'effondrement de la plupart des infrastructures, de la surpopulation, et est fréquemment visée par des attentats à la bombe revendiqués par l'Etat islamique.

L'Etat islamique revendique l'attentat de Bagdad sur Telegram
L'Etat islamique (Daech) a revendiqué l'attentat du marché d'al-Wahailat à Sadr City.

Dans un message sur son canal Telegram, l'EI affirme que l'attenat a été perpétré par un kamikaze, Abu Hamza Al-Iraqi, ayant déclenché sa ceinture d'explosifs.

Les commentaires sont fermés.