Yémen : Un diplomate suédois choisi par le chef de l'ONU comme nouvel émissaire au Yémen

Imprimer

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a choisi un diplomate suédois, Hans Grundberg, comme nouvel émissaire pour le Yémen, après le départ du Britannique Martin Griffiths, a-t-on appris jeudi de sources diplomatiques.

Le chef de l'ONU a fait part de son choix aux 15 membres du Conseil de sécurité et une nomination officielle devrait intervenir prochainement, a-t-on précisé de mêmes sources.

Hans Grundberg, spécialiste du Moyen-Orient, était depuis 2019 ambassadeur de l'Union européenne pour le Yémen.

En juin, Martin Griffiths, devenu secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires, avait dressé devant le Conseil de sécurité de l'ONU un constat d'échec de ses efforts pour mettre un terme à la guerre meurtrière dans ce pays, à l'issue de ses trois ans de mission.

Depuis 2014, le conflit a tué des dizaines de milliers de personnes au Yémen, selon différentes organisations humanitaires. Plus des deux tiers des 30 millions d'habitants, confrontés à des risques accrus d'épidémies et de famine, dépendent de l'aide internationale. C'est, selon l'ONU, la pire crise humanitaire au monde.

Les commentaires sont fermés.