Irak : Attaque d'un convoi logistique pour l'armée américaine dans le sud irakien

Imprimer

Dimanche 11 juillet, un convoi transportant des fournitures logistiques et des véhicules pour la coalition dirigée par les États-Unis a été attaqué dans la province de Bassorah, dans le sud de l'Irak.

Le convoi de ravitaillement a été visé par une arme non identifiée alors qu'il passait près de la porte de Jraischan. Le convoi était en route vers la base d'al-Harir à Erbil, la capitale de la région du Kurdistan, dans le nord de l'Irak.

Selon la chaîne Sabereen News sur Telegram, un véhicule Cougar MRAP [Mine Resistant Ambush Protected] de l'armée américaine a été détruit lors de l'attaque. Vidéo.

Saraya Awlia al-Dam, un groupe pro-iranien, a revendiqué l'attaque du convoi. Le groupe a également publié des images de l'attaque.

Il s'agit du huitième convoi de ravitaillement américain à être attaqué cette semaine. Le 6 juillet, six convois de ravitaillement avaient été attaqués avec des engins explosifs improvisés (IED) dans les provinces de Dhi Qar, al-Diwaniyah, al-Anbar et Basrah. Le 10 juillet, un septième convoi avait été touché par un engin piégé à al-Anbar.

Ces attaques sont supposées être une réponse à l'assassinat d'Abou Mahdi al-Muhandis, commandant adjoint des unités de mobilisation populaire irakiennes et commandant de la force iranienne al-Qods, Qassem Suleimani.

Les États-Unis semblent incapables d'arrêter ces attaques. Les tentatives pour dissuader les factions pro-iraniennes avec des frappes limitées se sont révélées inefficaces. Le nombre des attaques contre les convois et les bases américaines en Irak a récemment augmenté.

Les commentaires sont fermés.