Jérusalem : Deux policiers israéliens poignardés à Jérusalem

Imprimer

Mercredi 2 juin, les médias israéliens ont rapporté une attaque au couteau dans la ville de Jérusalem. Les policiers ont ouvert le feu sur l'agresseur.

La chaîne israélienne Channel 13 a rapporté que "deux policiers avaient été poignardés à Givat Ze'ev à Jérusalem et l'auteur abattu".

L'un des policiers blessés se trouverait dans un état grave. "Givat Ze'ev", qui est construite sur les terres de Jérusalem. 

Le service de presse de la police rapporte que dans la matinée, un avis a été reçu selon lequel plusieurs véhicules avaient eu leurs pneus crevés dans la rue Almon à Givat Ze'ev. Les policiers sont arrivés sur les lieux pour arrêter le suspect impliqué dans les dommages causés aux véhicules. L'identité du suspect ayant été établie, les agents des forces de l'ordre se sont rendus à son lieu de résidence. Lorsque les policiers se sont approchés de la maison, le suspect a ouvert la porte et les a attaqués avec un objet tranchant, blessant grièvement un policier et légèrement l'autre. En réponse, les policiers ont ouvert le feu. L'assaillant souffrirait de blessures modérées.

La police et le Magen David Adom ont rapporté que l'agresseur serait une personne handicapée mentale.

Dans un contexte connexe, un groupe d'Israéliens a pris pied dans  les cours de la mosquée Al-Aqsa (Mont du Temple), sous la protection de la police

Lien permanent Catégories : JERUSALEM 1 commentaire

Commentaires

  • Le sort des catholiques vous est indifférent M. Belliard? Seul un site juif s'en préoccupe!?

    “Ce n’étaient que des catholiques après tout!”
    Philippe Bilger
    Samedi 29 mai à Paris, une procession en mémoire des martyrs catholiques de la Commune a été attaquée par des antifas... Lire l'article

    "Trois cents catholiques, femmes, enfants, personnes âgées, ont été honteusement insultés. On leur a jeté des saletés, des immondices, certains ont fait l’objet de violences. Parce qu’ils voulaient honorer la mémoire des prêtres assassinés sous la Commune de Paris. Quelle intolérable prétention ! Ils ont déposé plainte contre X mais le Parquet de Paris n’avait pas jugé bon d’ouvrir une enquête d’initiative. Ce n’étaient que des catholiques après tout ! Et ils n’avaient pas été mis à mal par des Identitaires mais seulement par une trentaine d’antifas, d’abord, j’ose le dire, des idiots. Avant d’être des brutes et des malfaisants !"

    https://www.causeur.fr/procession-catholiques-attaquee-anfifas-paris-202462?utm_source=Envoi+Newsletter&utm_campaign=4cb9d34728-Newsletter_4_fevrier_COPY_01&utm_medium=email&utm_term=0_6ea50029f3-4cb9d34728-57369205

Les commentaires sont fermés.