Israël : Bombardements massifs ce soir du centre d'Israël : Sirènes d'alarme à Tel Aviv

Imprimer

Vers 20 h 45 le 11 mai, des groupes palestiniens opérant dans la bande de Gaza ont tiré une énorme salve de roquettes contre le territoire israélien. De nombreuses localités de la région de Gush Dan, Sharon et les basses terres côtières ont été prises pour cibles.

Une roquette a frappé un bus des lignes régulières de la compagnie Egged à Holon, blessant huit personnes. Une petite fille, âgée de cinq ans, a été gravement blessée ainsi qu'une femme de 30 ans Les autres personnes ont été plus légèrement blessées.
E1IEsoKX0AIaPqD.jpeg

Les attaques à la roquette contre Gush Dan se poursuivait après 21h00. 

Les sirènes ont retenti à Tel Aviv, Herzliya, Givatayim, Rishon LeZion, Bat Yam et pratiquement dans toutes les villes et villages du centre du pays.

Un troisième tir de roquette a provoqué la mort d'une femme au sud de Tel Aviv. Il y aurait plusieurs blessés lors d'un impact de roquette à Giv'atayim.

Egalement, nous avons des informations que le système Iron Dome aurait intercepté des missiles au-dessus de l'aéroport international de Ben Gourion. Tout le trafic aérien entrant et sortant d'Israël a été interrompu en raison des tirs de roquettes en cours. Les vols entrants sont détournés vers Chypre. 

Hamas: "130 roquettes tirées sur Tel Aviv"
Les Brigades Ezzedine al-Qassam, l'aile militaire du groupe terroriste Hamas, affirment avoir tiré 130 roquettes lors du dernier bombardement de Tel-Aviv et ses environs.

"L'attaque contre les tours de Tel Aviv a été livrée à temps, comme nous l'avions promis. La réponse est ce que vous voyez, pas ce que vous entendez, Netanyahu " , a déclaré le site Internet du Centre d'information palestinien du Hamas citant les jihadistes .

Un porte-parole de l'aile militaire du groupe Abu Ubeida a déclaré que plus d'une centaine de missiles avaient été lancés en seulement cinq minutes. «Nous avons encore de nombreux missiles», a-t-il ajouté.

Un missile du Hamas frappe une installation de stockage de pétrole à Ashkelon
Hamas a revendiqué la responsabilité d'une frappe de missiles qui a mis le feu à une installation de stockage de pétrole à Ashkelon dans la soirée du 11 mai.

Les Brigades Ezzedine al-Qassam ont déclaré dans un communiqué avoir utilisé un missile Q20 artisanal ordinaire (avec une portée estimée jusqu'à 20 km). L'avantage de ce missile est que le système de défense antimissile israélien Iron Dome ne peut pas l'intercepter.

Les commentaires sont fermés.