Syrie : 15 soldats syriens tués ou blessés lors d'une attaque des jihadistes du groupe Hayat Tahrir ash-Sham (HTS) 

Imprimer

Vendredi 7 mai, des membres du groupe jihadiste Hay'at Tahrir al-Sham (HTS), ancienne branche d'al-Qaïda en Syrie, ont attaqué plusieurs positions du 5 e corps d'assaut de l'armée arabe syrienne (AAS) dans la région nord-ouest du Grand Edleb. Le 5e corps d'assaut est une unité de l'armée arabe syrienne, composée d'anciens rebelles, et formée, équipée et entraînée par les Russes  

Les positions attaquées étaient situées sur la colline d'al-Haraqat, à l'ouest de la ville de Milaja dans le sud de la province d'Edleb. Les islamistes se sont affrontés avec les troupes syriennes pendant environ une heure.

Des sources de l'opposition ont révélé que les jihadistes qui ont mené l'attaque à grande échelle appartenaient à la brigade «d'élite» du HTS, la brigade Abu Baker al-Siddiq.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), cinq soldats du 5e corps ont été tués et dix autres blessés au cours de l'attaque. Un militant de HTS a également été tué, tandis que deux autres ont été blessés. L'information est en cours de vérification.

Il s'agit de la plus grande attaque de HTS cette année. Le HTS contrôle de facto la région du Grand Edleb, Les attaques précédentes du groupe islamiste étaient plus fréquentes, mais de moindre ampleur.

L'Armée syrienne et ses alliés, en premier lieu les forces aérospatiales russes, devraient répondre prochainement  à l'attaque des islamistes.

Les commentaires sont fermés.