Syrie : Deux véhicules détruits par des missiles guidés à Afrin, occupée par les Turcs

Imprimer

Mercredi 28 avril, une attaque aux missiles guidés antichars (ATGM) a ciblé la zone d'Afrin occupée par la Turquie dans le nord de la Syrie.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et plusieurs autres sources, deux véhicules ont été pris pour cible par des ATGM dans la ville de Bosoufane, dans le sud d'Afrin. La ville est une plaque tournante pour les trafiquants de drogue et d'armes.

Les deux véhicules étaient des SUV Hyundai Santa Fe. Ce modèle est préféré par les commandants militants. Jusqu'à présent, aucune victime n'a été signalée.

L'attaque est vraisemblablement le fait des forces kurdes, qui contrôlent une bande de terre au sud d'Afrin. Les forces gouvernementales syriennes et quelques unités de la police militaire russe y sont également présentes.

C'est la deuxième attaque de ce genre cette semaine. Le 26 avril, les Forces de libération d'Afrin, l'un des nombreux groupes de guérilla kurdes actifs dans le sud d'Afrin, ont pris pour cible un pick-up des forces turques avec un ATGM près de la ville de Bosoufane. Une vidéo de l'attaque a été publiée le 28 avril.

L'armée turque et les rebelles syriens pro-turcs  ont occupé Afrin au début de 2018 à la suite d'une brève bataille avec les unités de libération du peuple kurde (YPG) et les unités de protection des femmes (YPJ).

Depuis lors, la situation à Afrin est instable et les incidents sécuritaires sont récurrents.

Vidéo

Les commentaires sont fermés.