Ethiopie : Un hélicoptère Mi-35 de l'armée éthiopienne abattu dans la région du Tigray

Imprimer

Mardi 20 avril, le Front populaire de libération du Tigray (TPLF) a annoncé qu'il avait abattu un hélicoptère de combat de l'armée de l'air éthiopienne (ETAF) dans la région nord éthiopienne du Tigray.

L'hélicoptère s'est écrasé à proximité de la ville d'Abiy Addi dans le centre de Tigray, où une bataille féroce entre le TPLF et les forces gouvernementales se déroule depuis plus de cinq mois maintenant.

Le Tigray Intercept a publié une vidéo montrant l'épave de l'hélicoptère abattu, qui a été identifié comme un Mi-35. Au moins 18 hélicoptères de combat Mi-24 35 sont connus pour être en service au sein de l'ETAF.

Les forces gouvernementales éthiopiennes combattent le TPLF et d'autres forces locales au Tigray depuis novembre. 40% de la région est toujours aux mains du TPLF.

Le M-35 est la deuxième perte confirmée d'un aéronef au-dessus du Tigray depuis le déclenchement de la guerre. Le 29 novembre, un avion de combat Mig-23 de l'ETAF avait été abattu par le TPLF.

Selon l'International Crisis Group, la guerre au Tigray a jusqu'à présent coûté la vie à des milliers de personnes. De plus, deux millions de personnes ont été déplacées. Des violations des droits de l'homme auraient été commises par les deux parties.

Images de l'hélicoptère abattu vers la seconde partie de la vidéo :

Les commentaires sont fermés.