Côte d'Ivoire : 3 assaillants morts dans l'attaque d'une position de l'armée

Imprimer

Des individus armés ont attaqué dans la nuit de mardi à mercredi le 2ème Bataillon projetable basé à Anonkoua Kouté dans le nord d’Abidjan, en Côte d'Ivoire. Trois assaillants ont été tués, ont rapporté mercredi des sources sécuritaires.

"Ce jour 21-04-2021 aux environs de 01h30mn, nous avons entendu des détonations de tirs au camp militaire d'Anonkoua Kouté. Renseignements pris sur place, il s'agit d'une tentative d'attaque dudit camp par un groupe d'individus venus à bord d'un véhicule type 4x4 de couleur noire et de taxis compteurs. Le bilan provisoire s'établit comme suit : trois morts et un blessé côté assaillants et un blessé côté loyalistes", a rapporté un communiqué radio de la police du 32ème arrondissement d'Abobo (nord d'Abidjan).

Il faut rappeler que la Côte d’Ivoire a régulièrement déjoué des attentats sur son territoire. Selon des sources sécuritaires, en 2020, au moins 57 attentats ont été déjoués.

Le 13 mars 2016, des terroristes ont attaqué la ville balnéaire de Grand-Bassam. Bilan, 22 morts (dont 16 civils, 3 militaires et 3 terroristes). L’attaque avait été revendiquée par le groupe Al-Mourabitoune.

Dans la nuit du 10 au 11 juin 2020, des assaillants ont encore attaqué le poste des forces de défense et sécurité de la localité de Kafolo, à la frontière avec le Burkina-Faso. Douze militaires ont été tués, huit blessés et un assaillant neutralisé.

Les commentaires sont fermés.