Arabie saoudite : Les rebelles yéménites houthis frappent un hangar à avions sur la base aérienne de Jizane

Imprimer

Dans les dernières heures du jeudi 8 avril, les Houthis ont utilisé un drone Qasef-2K pour frapper l'aéroport Jizane en Arabie Saoudite.

Selon le général de brigade Yahya Sari, porte-parole des Houthis, l'aéroport abrite les avions de combat de l'Arabie saoudite qu'ils utilisent pour mener des frappes aériennes sur des positions houthies dans tout le Yémen.

Sari a déclaré que la grève avait été un succès.

Le 7 Avril, Sari a annoncé une nouvelle attaque Houthi contre la base aérienne "Roi Khalid" dans la ville de Khamis Mushait dans le sud de l' Arabie Saoudite.

L'opération avait également été menée par un drone Qasef-K2.

«L'attaque par drone de la base aérienne saoudienne était juste», a déclaré le porte-parole, qualifiant la contre-attaque de «réponse légitime et naturelle à l'agression et au siège».

Pendant ce temps, parallèlement aux frappes aériennes qu'il mène, Riyad affiche toujours sa volonté de mettre fin au conflit au Yémen.

Le 8 Avril e , le vice-ministre de la Défense de l'Arabie Saoudite, le prince Khalid bin Salman, a eu des entretiens avec le Premier ministre yéménite Main Abdulmalik Said, du gouvernement légitime du Yémen.

"Une rencontre avec le Premier ministre yéménite pour passer en revue notre coopération étroite, qui est basée sur notre vision commune de la paix et de la sécurité, et discuter de l'aide du Royaume au Yémen et de ses implications positives sur le bien-être et la prospérité du peuple yéménite", a-t-il déclaré après la réunion.

Au cours de la rencontre, le prince Khalid a déclaré au ministre yéménite que le Royaume s'était engagé à soutenir le gouvernement yéménite dans tous les domaines.

Il a également déclaré que son pays soutenait «tous les efforts visant à mettre fin au conflit, à mettre en œuvre un cessez-le-feu, à atténuer la crise humanitaire et à parvenir à une résolution politique garantissant la paix et la prospérité pour le peuple frère du Yémen».

jazan_saudi.jpg

Les commentaires sont fermés.