Syrie : Un mort et 10 blessés lors de combats entre rebelles pro-turcs à Afrin

Imprimer

Tard, samedi 27 mars, de violents affrontements ont éclaté entre des rebelles pro-turcs dans la région d'Afrin occupée par l'armée turque. Afrin se trouve  dans le nord d'Alep.

Des militants de la division Hamza se sont affrontés avec un groupe qui a récemment quitté la division et a rejoint le Sham Corps. Les causes des affrontements n'ont pas encore été révélées, mais elles auraient été personnelles.

Les affrontements ont éclaté dans le district de Bassouta et se sont ensuite étendus pour atteindre les villages voisins de Burj Bdalu, Kafr Zait et Ayn Dara.

À la suite d'une intervention de la «police militaire», un organe chargé de l'application de la loi soutenu par la Turquie, et du soi-disant «comité conjoint de restitution des droits», les affrontements ont pris fin. La division Hamza et le Sham Corps, deux factions de l'Armée Nationale Syrienne, sont parvenus à un règlement.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), un militant de Sham Corps a été tué. Dix autres militants des deux côtés ont été blessés.

Les factions soutenues par la Turquie s'affrontent régulièrement dans les parties occupées du nord et du nord-est de la Syrie. Malgré le contrôle total de ces factions, Ankara ne prend aucune mesure pour les empêcher de s'affronter.

L'armée turque riposte à une attaque des Forces de Llibération d'Afrin (Kurdes)
Par ailleurs, l'armée turque et les miliciens pro-turcs de l'Armée Noationale Syrienne ont bombardé Shaalah et Zoyane à l'ouest d'Al_Bab après que les forces de libération d'Afrin aient attaqué des positions des miliciens pro-turcs  à Hawzan.

 

Les commentaires sont fermés.