Syrie : Les forces pro-turques lancent un nouvel assaut contre les Kurdes à Ain Issa

Imprimer

Jeudi 24 mars, l'Armée Nationale Syrienne (ANS), soutenue par la Turquie, a annoncé que ses militants avaient mené une opération spéciale contre les Forces Démocratiques Syriennes (FDS).

Le lieutenant-colonel Suhail Tlass, porte-parole de la division Suleyman Shah de l'ANS, a déclaré que l'opération visait des positions des FDS près de la ville d'Ain Issa.

«L'opération a été menée dans l'axe du village d'al-Dibs près d'Ain Issa dans le nord de la province de Raqqa», a déclaré le porte-parole. «L'opération a duré deux heures, au cours desquelles les forces de l'ANS ont utilisé des armes légères et des armes blanches.»

Selon le porte-parole, plus de 21 combattants des FDS ont été tués au cours de l'opération. Le nombre de pertes est probablement exagéré.

La semaine dernière, la banlieue nord d'Ain Issa a été le théâtre d'un violent affrontement entre les forces turques et les FDS. Des dizaines de combattants des deux côtés auraient été tués ou blessés.

Dans une déclaration récente, les FDS ont affirmé que ses combattants avaient tué 37 militants de l'ANS entre le 18 et le 20 mars. Les Forces Démocratiques Syriennes, une coalition de forces dominée par les Kurdes a également partagé une vidéo montrant les cadavres de plusieurs militants laissés sur le terrain.

La situation autour d'Ain Issa reste instable. La nouvelle opération de l'ANS contre les FDS pourrait conduire à une recrudescence des affrontements. Certaines sources pensent que les forces turques préparent une grande offensive pour capturer la ville.

Entre-temps, plusieurs unités de la police militaire russe et de l'armée arabe syrienne continuent de surveiller la situation à Ain Issa depuis des positions proches.

Les commentaires sont fermés.