Syrie : L'Etat islamique attaque l'autoroute Homs-Deir ezZor

Imprimer

Tôt, mercredi 24 mars,  l'Etat islamique a attaqué l'autoroute stratégique M20 qui relie Homs dans le centre de la Syrie à Deir Ezzor dans la région orientale. 

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les jihadistes ont attaqué plusieurs positions de l'armée arabe syrienne (AAS) et de ses alliés près de la ville de Shulah, l'une des plus grandes agglomérations sur la  M20.

Quatre combattants pro-gouvernementaux auraient été tués dans l'attaque de l'Etat islamique. Des avions de combat des forces aérospatiales russes sont rapidement intervenus, forçant les terroristes à se retirer.

«La nouvelle stratégie, que l'Etat islamique a adoptée récemment, est basée sur des attaques sporadiques par petits groupes de deux ou trois membres. Certaines attaques sont menées par un seul combattant de l'Etat islamique,» explique l'OSDH. 

Selon des sources de l'opposition, la M20 aurait été bloqué par ces attaques. Cependant, ces affirmations semblent fausses.

Le mois dernier, l'AAS et ses alliés ont mené une opération à grande échelle pour sécuriser l'autoroute M20 suite à plusieurs attaques de l'Etat islamique. Les attaques du groupe islamiste ont coûté la vie à des dizaines de militaires et de civils.

Les cellules de l'Etat islamique ont repris leurs opérations le long de la M20 au début de la semaine. Il y a deux jours, les terroristes ont attaqué une unité de l'armée près de la ville de Sukhnah.

L'AAS et ses alliés sont en mesure de sécuriser le trafic sur la M20. Néanmoins, les attaques «hit-and-run» de l'Etat islamique sur l'autoroute ne s'arrêteront probablement pas de sitôt.

Les commentaires sont fermés.