Algérie : Manifestations à Alger et dans d'autres villes

Imprimer

Des milliers de personnes ont défilé dans le centre-ville d’Alger pour le 109e vendredi du Hirak. Les manifestants ont scandé les slogans habituels, appelant au changement radical du système de gouvernement.

C’est le 4e vendredi de manifestations pacifiques depuis le retour du Hirak le 22 février dernier, après près d’une année de suspension pour cause du Covid-19. Un dispositif policier impressionnant a été déployé dans les principales artères et rues du centre-ville de la capitale.

« Passez le pouvoir au peuple », ont scandé les manifestants alors que d’autres exprimaient leur rejet des législatives anticipées du 12 juin. « Makanche intikhabat maa el issabat, pas d’élections avec les bandes ».

Comme d’habitude, la manifestation a commencé juste après la prière du vendredi. A Alger, de la rue Victor Hugo, les manifestants ont convergé vers la place de Grande Poste en empruntant la rue Didouche Mourad. Une foule de manifestants est arrivée ensuite des quartiers de Bab el Oued et de la Casbah, en passant par la rue Asselah Hocine.

Des manifestations pacifiques se sont également déroulées à Bejaia, Bouira, Tizi Ouzou et Mila.


Les commentaires sont fermés.