Syrie : L'armée syrienne déploie des renforts sur le front d'Aïn Issa en prévision d'une bataille

Imprimer

L'armée arabe syrienne (AAS) a déployé d'importants renforts près de la ville d'Ain Issa, dans le nord de la province de Raqqa, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) le 12 mars.

Selon l'OSDH, les renforts, qui comprenaient des armes lourdes comme des chars de combat et de l'artillerie, sont arrivés à la périphérie de la ville au cours des trois derniers jours.

Aïn Issa
La localité d'Ain Issa est détenue par les Forces Démocratiques Syriennes (FDS), une coalition majoritairement kurde et soutenue par la coalition internationale. L'Armée syrienne et la police militaire russe maintiennent un réseau de postes autour de la ville pour surveiller un cessez-le-feu négocié par la Russie entre les FDS et les forces turques.

Le 11 mars, l'agence de presse Hawar a révélé que les forces turques avaient construit un autre poste au nord d'Ain Issa. Plusieurs véhicules et systèmes de surveillance ont été déployés au niveau de ce poste, qui a été construit près du village de Hwshan. C'est le quatrième poste fortifié créé dans la région cette année par la Turquie.

Les tensions montent autour d'Ain Issa depuis l'été. La Russie aurait averti les FDS d'une attaque turque imminente contre la ville. Les FDS ont été invitées à remettre la ville à l'AAS afin de déjouer les plans turcs. Cependant, la demande a été rejetée par les Kurdes.

Les récents mouvements de l'AAS à Ain Issa peuvent indiquer que la Turquie envisage toujours d'attaquer la ville. Le refus des FDS à faire un compromis avec le régime syrien pourrait mettre en danger la ville et ses habitants.

Les commentaires sont fermés.