Syrie : l'Armée Arabe Syrienne (régime) pilonne la périphérie de la ville d'al-Bab contrôlée par la Turquie pour la deuxième journée consécutive

Imprimer

Dimanche 7 mars 2021, l'armée arabe syrienne (AAS) a bombardé la périphérie de la ville d'Al-Bab, contrôlée  par la Turquie, au nord de la province d'Alep.

Selon des sources de l'opposition, au moins dix obus de mortier tirés par l'AAS ont atterri dans les villes de Bratah et d'al-Dana près d'al-Bab. Un homme a été tué et un autre a été blessé lors des bombardements. Les sources ont affirmé que les victimes étaient des civils.

Il s'agit de la deuxième journée de bombardements au mortier effectués par l'AAS visant la périphérie d'al-Bab au cours des dernières 48 heures. La première attaque, qui a eu lieu le 6 mars au matin, n'avait entraîné aucune perte.

Ces attaques font suite à une frappe de missiles à grande échelle par l'AAS et les forces russes sur les zones occupées par la Turquie dans le nord d'Alep. La frappe visait les trafiquants de pétrole près des villes de Tarhin et d'al-Himran.

Le mois dernier, plusieurs sources pro-gouvernementales et de l'opposition ont rapporté que l'armée syrienne se préparait à lancer une  opération terrestre à grande échelle pour libérer al-Bab. L'armée a déployé au cours des dernières semaines des  renforts au sud de la ville occupée par la Turquie .

L'armée turque et ses alliés parmi les formations rebelles syriennes ont occupé la ville d'al-Bab après une bataille avec l'Etat islamique il y a plus de trois ans. L'AAS envsiage de reprendre le contrôle de la ville depuis lors.

Les récents développements militaires dans le nord d'Alep indiquent que les possibilités d'une attaque terrestre contre al-Bab par l'AAS et ses alliés ont très vraisemblables. 

Les commentaires sont fermés.