Syrie : Des dizaines de frappes aériennes russes pilonnent les positions de Daech en Syrie centrale

Imprimer

Dimanche 28 février, des avions de combat des Forces aérospatiales russes (VKS) ont ciblé des positions de l'Etat islamique dans le centre de la Syrie. Plus de 40 frappes aériennes ont été menées, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Les frappes aériennes russes ont touché des repaires de l'Etat islamique dans le triangle Hama-Alep-Raqqa, principalement sur la route entre la ville d'Ithriyah à l'est de Hama et al-Tabqah au sud de Raqqa, ainsi que le secteur de Shulah où quatre raids ont été effectués dans la soirée du 28 février. On ignore si les frappes ont occasionné des pertes humaines.

L'intervention de l'armée de l'air russe a été exécutée en soutien à l'Armée arabe syrienne (AAS), qui mène des opérations de ratissage dans la région depuis quelques semaines.

Plus tôt cette semaine, l'AAS a découvert dix caches et dépôts de munitions des cellules de l'Etat islamique à Jabal Bishri, situé entre Raqqa et Deir Ezzor.

L'armée de l'air russe soutient les opérations de l'armée syrienne dans la région centrale depuis près d'un an. Les récentes opérations ont infligé de lourdes pertes à l'Etat islamique et obligent le groupe islamiste radical à réduire le nombre de ses militants dans la région.

Les cellules de l'Etat islamique sont principalement présentes dans le désert de Homs, qui s'étend entre l'est de Homs et l'ouest de Deir Ezzor. L'année dernière, ils ont commencé à s'implanter hors de cette région. Le groupe islamiste a mené des dizaines d'attaques dans le triangle Hama-Alep-Raqqa. 

 

Les commentaires sont fermés.