Somalie : deux soldats blessés par l'explosion d'une mine dans le centre de Mogadiscio

Imprimer

Deux soldats somaliens ont été blessés par l'explosion d'une mine antipersonnel visant un véhicule militaire dans le quartier d'Hadhen, dans le centre de la capitale, Mogadiscio, selon une source sécuritaire.

Une source policière a déclaré que l'explosion avait été causée par une mine terrestre télécommandée, qui a visé un véhicule militaire appartenant aux forces de l'administration pénitentiaire alors qu'il passait à proximité du croisement 4, dans le centre de la capitale, Mogadiscio. .

La source a ajouté que l'explosion a blessé deux soldats, qui ont été transportés dans un hôpital de la capitale, quant au véhicule, il n'a subi que des dommages mineurs.

Aucune revendication de l’attentat n'a été émise, mais les autorités gouvernementales accusent généralement le mouvement islamiste « Al-Shabab » d’être à l’origine de ces attentats terroristes.

Depuis des années, la Somalie mène une guerre contre Al-Shabab, un mouvement armé créé au début de 2004 et affilié idéologiquement à Al-Qaïda. Le mouvement a mené de nombreuses attaques terroristes qui ont coûté la vie à des centaines d'éléments des forces militaires et policières ainsi qu'à des civils.

Les commentaires sont fermés.