Irak : Sept membres des forces irakiennes tués par l'explosion d'une voiture piégée

Imprimer

Au moins sept membres des forces irakiennes ont été tués par l'explosion d'une voiture piégée, à l'ouest de la ville de Haditha, dans la province sunnite d'Al-Anbar, à l'ouest du pays, selon un responsable local.

Le maire de la ville, Mabrouk Hamid, a déclaré  qu'une voiture piégée a explosé au cours d'une opération de recherche lancée par une force conjointe de la mobilisation tribale Hashed Achayri) et de l'armée dans la région d'Al-Madham, située à 80 km à l'ouest de Haditha (160 km à l'ouest de Ramadi), chef-lieu de la province d'Al-Anbar.

Hamid a ajouté que l'explosion avait tué 6 membres des forces de mobilisation tribales et un officier de l'armée, et fait 2 blessés dans les rangs de la mobilisation tribale et l'armée.

Les membres de la mobilisation tribale appartiennent au clan sunnite al-Jaafiyah à al-Madham de la région d'al-Haditha. Comme le précise le journaliste Wassim Nasr, la ville d'al-Haditha a un vieux contentieux avec l’Etat islamique. C'est la seule localité de la province sunnite d'al-Anbar qui n’a pas été prise par Daech lors de son occupation des zones urbaines.

Aucune partie n'a revendiqué la responsabilité de l'attentat à la voiture piégée, et aucune déclaration officielle n'a été publiée jusqu'à maintenant.

Les forces irakiennes et la mobilisation tribale sont, sporadiquement, des cibles privilégiées de l'organisation terroriste "Daech", au moyen de voitures piégées ou d'attaques kamikazes. Dans ce genre d'attaques, des pertes humaines et matérielles sont toujours à déplorer.
EvU54aQXcAIdeQU.jpeg

Les commentaires sont fermés.