Mali : le pouvoir annonce un dialogue avec des "groupes radicaux"

Imprimer

Le gouvernement de la transition malien a annoncé son intention de dialoguer avec les "groupes radicaux" du Mali, en vue de mettre fin au climat d'insécurité qui prévaut dans le pays.

L'annonce a été faite vendredi par le Premier ministre de la transition Moctar Ouane, lors de la présentation du "Plan d'action gouvernemental" devant le Conseil national de la transition, l'organe législatif.

"Depuis 2017, de plus en plus de voix au Mali s'élèvent pour appeler au dialogue avec nos frères qui ont rejoint les groupes radicaux", a indiqué Moctar Ouane dans un discours rendu public sur le site de la primature malienne.

"Il s'agit d'une demande maintes fois exprimée, à l'occasion de la Conférence d'entente nationale (2017), du dialogue national inclusif (2019) et, plus récemment, lors des journées de concertation nationale (2020)", a-t-il insisté.

"J'insiste pour dire que le dialogue n'est pas une solution exclusive, mais plutôt un moyen supplémentaire de ramener dans le giron de la République, ceux qui l'ont quitté souvent pour de raisons existentielles éloignées d'un quelconque fanatisme", a nuancé le chef du gouvernement de transition malien.

Entre autres actions que son gouvernement compte entreprendre dans le cadre du dialogue avec les "groupes radicaux", le Premier ministre Ouane a annoncé l'organisation de "missions de bons offices" et l'élaboration d'une "stratégie de dialogue et de déradicalisation".

Vendredi, le Premier ministre malien de la transition a dévoilé le plan d'action de son gouvernement composé de six axes, 23 objectifs, 275 actions et 291 indicateurs à évaluer .

Pour rappel, le Mali avait basculé dans l'insécurité et la violence depuis 2012 et n'a pas retrouvé sa stabilité jusqu'à aujourd'hui, malgré le déploiement de forces régionales et internationales, comme le G5 Sahel, Barkhane ou la Minusma.

Commentaires

  • Parler de djihadisme au Mali sans parler du séparatisme touareg (avec la connivence des Français, pour cause de sous-sol prometteur...), c'est passer un peu à côté de la question...

Les commentaires sont fermés.