Irak : Raids de la Coalition internationale contre des repaires de Daech

Imprimer

Les avions de la coalition internationale contre Daech et de l'armée de l'air irakienne ont mené plusieurs frappes aériennes dans le secteur de Wadi al-Shai. Les raids ont permis d'éliminer spt terroristes et de détruire un certain nombre de grottes.

Selon le journal al-Arabiya,  lundi 22 février, sur la base d'informations rapportées par la Cellule de sécurité des médias, 7 terroristes islamistes ont été tués au cours de 8 attaques perpétrées par les forces irakiennes et la coalition internationale anti-Daeech dans le gouvernorat de Kirkouk, dans le nord de l'Irak. Pour le moment, aucun autre détail n'a été révélé sur l'identité des jihadistes tués, car les vérifications sont toujours en cours. Par ailleurs, l'opération de la coalition anti-Daech n'est pas encore terminée.

Les forces de sécurité irakiennes sont toujours à la recherche des caches de l'État islamique dans les zones inaccessibles de l'Iraq, et en particulier dans le soi-disant "Triangle de la mort", situé dans les régions de Kirkouk, Diyala et Salah al-Din. où, selon un rapport du Centre international de lutte contre le terrorisme (ICCT) basé à La Haye, les attaques de l'Etat islamique se sont particulièrement intensifiées au cours de 2020.

Les opérations militaires se sont accélérées après l'attaque du 21 janvier à Bagdad, qui a fait 32 morts et 110 autres blessés. Cette attaque a mis en évidence la nécessité pour l'appareil de sécurité iraquien de faire davantage pour lutter contre les groupes terroristes islamistes qui continuent de constituer une menace pour la sécurité de l’Iraq. À cet égard, la dernière opération a été lancée le 1er février. Cette opération a été surnommée «les Lions de l'île» et se déroule principalement dans les zones occidentales de Salah al-Din et Ninive, sur neuf axes principaux. Par ailleurs, , les services de sécurité nationale irakiens ont affirmé le 2 février avoir déjoué une nouvelle attaque à Bagdad.

La coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis, dont les avions, selon des sources militaires irakiennes, jouent un rôle essentiel, en particulier dans les attaques de précision, aide les forces irakiennes à faire face à la menace islamiste actuelle. Depuis 2014, la coalition s'est engagée dans la lutte contre l'État islamique, dans le but de le vaincre sur tous les fronts, de détruire également ses réseaux et d'entraver ses objectifs expansionnistes. Outre les campagnes militaires menées en Irak et en Syrie, la coalition vise également à saper l'infrastructure financière et économique de l'Etat islamique, à freiner le flux de combattants étrangers à travers les frontières et à restaurer la stabilité et les services publics essentiels dans les zones libérées de l'emprise du groupe terroriste.

L'Irak est un membre clé de la coalition internationale anti-Daech et participe aux différents groupes de travail qui lui sont liés, y compris la lutte contre les combattants terroristes étrangers, la lutte financière contre Daech, la stabilisation et les communications. Malgré cela, l'État islamique continue de représenter une menace sérieuse en Irak et en Syrie. L'Etat islamique poursuit toujours son objectif de rétablir le soi-disant califat, en mobilisant le soutien des populations sunnites de Ninive, Kirkouk, Diyala, Salah al-Din et Anbar, en particulier dans les zones encore disputées entre le gouvernement régional du Kurdistan et le gouvernement fédéral, où l'on ne sait pas qui doit veiller à la sécurité, ce qui provoque encore plus de chaos et de fragilité.

La victoire sur l'État islamique remonte en Irak au 9 décembre 2017, lorsque, après trois ans de combats féroces, le gouvernement irakien a pu annoncer sa victoire sur Daech. Cependant, en 2020, il y a eu une ré-émergence croissante de l'organisation islamiste radicale. À cet égard, le  Global Terrorism Index 2020  place l'Irak en deuxième position, après l'Afghanistan, parmi les 163 pays les plus touchés par la menace terroriste, même si dans le pays, en 2019, une diminution de 46% du nombre de victimes causées par le terrorisme avait été enregistrée .

Les commentaires sont fermés.