Nigeria : Les troupes nigérianes repoussent une attaque de l'Etat islamique et tuent 19 jihadistes

Imprimer

Les troupes nigérianes ont repoussé, mardi 9 février, une attaque des combattants de l'Etat islamique de la  Province d'Afrique de l'Ouest (ISWAP) à Rann, dans l'État de Borno, au nord-est du Nigéria, après avoir lancé des attaques aériennes et terrestres contre les insurgés.

Rann, le siège du gouvernement local de Kala Balge, est proche du Cameroun.

La région a connu des attaques répétées et des affrontements féroces entre les troupes nigérianes, Boko Haram et l'ISWAP.

Après une bataille acharnée, les troupes bénéficiant du soutien des avions de combat de la Force opérationnelle aérienne ont tué 19 insurgés circulant sur cinq camions.

Les insurgés se sont approchés de Rann vers 18 heures à bord de huit camions et de plusieurs motos pour attaquer la base de la 3e brigade.

De nombreux terroristes ont été mis hors de combat lors de raids aériens et des attaques au sol exécutées par les troupes. Au moins 19 corps de combattants de l'ISWAP ont été retrouvés sur place, autour des camions détruits. D'autres ont été retrouvés dans la brousse.

L'accès à Rann se fait principalement par hélicoptère et les zones en dehors de la ville sont considérées comme dangereuses.

Le conflit vieux de plus de dix ans a tué plus de 30 000 personnes et déplacé plus de 2 millions de personnes.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel