Irak : 24 membres de l'Etat islamique arrêtés dans la province sunnite d'al-Anbar

Imprimer

L'Agence fédérale d'enquête et de renseignement irakienne a déclaré mardi 9 février que les forces de sécurité avaient arrêté 24 militants de l'État islamique (DAech) lors de raids dans la province sunnite d'al-Anbar.

Les militants de l'Etat islamique ont été appréhendés conformément à l'article 4 de la loi fédérale de lutte contre le terrorisme pour leur implication dans les secteurs d'Anbar et Fallujah de l'Etat islamique.

Les provinces d'al-Anbar et de Ninive bordent l'est de la Syrie et les combattants de l'Etat islamique sont connus pour transiter entre les deux pays en utilisant des étendues de territoires ruraux éloignés.

Plus de 28 militants avaient déjà été arrêtés par les forces de sécurité à Ninive et à Bagdad dimanche et lundi, selon l'agence de presse officielle irakienne (INA). 

Depuis sa défaite en Irak en décembre 2017, les combattants de l'Etat islamique ont repris leur tactique de guérilla qu'ils utilisaient avant 2014, année de leur émergence.

Les commentaires sont fermés.