Syrie : Forces spéciales françaises dans le nord-est de la Syrie

Imprimer

Samedi 6 février, un hélicoptère militaire français transportant des membres des forces spéciales françaises a été observé par les forces kurdes au-dessus de la région nord-est de la Syrie.

L'hélicoptère, un Airbus H225M, a été filmé près de la ville d'al-Dashisha dans la province de Hassakeh Selon le Rojava Media Center (média kurde), qui a partagé les images, l'hélicoptère venait d'Irak et était escorté par un autre hélicoptère de la coalition dirigée par les États-Unis.

Le H225M est un hélicoptère militaire de transport tactique à longue portée capable d'assumer divers rôles de mission, notamment la recherche et le sauvetage au combat, le transport aéro-médical, le soutien logistique et des opérations maritimes.

Au moins 18 hélicoptères H225M sont en service au sein de l'armée française, présente dans le nord-est de la Syrie.

Les forces spéciales françaises maintenaient plusieurs postes dans le nord-est de la Syrie, en particulier dans les zones tenues par les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) au nord-est d'Alep et au nord de Raqqa. En octobre 2019, les troupes françaises ont quitté ces zones en même temps que les forces américaines.

Les FDS mènent actuellement une opération à grande échelle contre les cellules de l'Etat islamique dans le sud-est de Deir Ezzor. Un tunnel utilisé par les cellules du groupe terroriste a été découvert à al-Dshishah dans la journée de samedi.

L'hélicoptère H225M transportait probablement des mambres des forces spéciales françaises ou des officiers du renseignement. Paris reste l'un des principaux soutiens des FDS.

Les commentaires sont fermés.