Liban : Des manifestants bloquent la voie rapide du Ring avec des pneus enflammés

Imprimer

Quelques dizaines de manifestants ont bloqué dimanche soir la voie express du "Ring" dans les deux sens de la circulation, à l'aide de pneus enflammés; rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Les manifestants protestent contre la détérioration des conditions de vie au Liban et les arrestations arbitraires de militants, en soutien notamment aux "révolutionnaires de la Békaa et du Nord". Les protestataires ont scandé des slogans hostiles aux forces de l'ordre.

Plus tôt dans l'après-midi, à Beyrouth également, quelques contestataires avaient bloqué brièvement la route passant sous le rond-point dit de "Cola" à la sortie sud de Beyrouth pour dénoncer entre autre "le musellement" des activistes ant-ipouvoir et condamner l'assassinat de l'intellectuel et critique notoire du Hezbollah Lokman Slim, dont la dépouille mortelle avait été retrouvée criblée de balles jeudi matin.

Le Liban connaît une crise sans précédent, couplée d'une inflation galopante, elle-même aggravée par les mesures sanitaires prises pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Depuis plusieurs semaines, des sit-in et autres actions ponctuelles sont régulièrement organisés pour réclamer des aides de la part de l'État et un assouplissement des mesures restrictives. Ces sit-in ont été particulièrement marquants à Tripoli, où ils ont dégénéré en affrontements violents avec les forces de l'ordre faisant un mort et des centaines de blessés, la semaine dernière.

Les commentaires sont fermés.