Syrie : 16 jihadistes du Turkestan Islamic Party (TIP) tués ou blessés par une frappe de missiles dans le grand Edleb

Imprimer

Syrie : 16 jihadistes du Turkestan Islamic Party (TIP) tués ou blessés par une frappe de missiles dans le grand Edleb
Vendredi 5 février, une attaque de l'armée arabe syrienne (AAS) a coûté la vie à huit militants du Parti islamique du Turkistan (TIP), affilié à Al-Qaïda, et en a blessé huit autres dans la région nord-ouest du Grand Edleb.

Les troupes de l'armée ont ciblé un bus qui transportait les militants avec un missile guidé antichar alors qu'il passait près de la ville de Khirbat al-Naqus dans les plaines d'al-Ghab au nord-ouest de Hama.

Des militants de l'opposition ont partagé une vidéo montrant les restes des militants tués dispersés autour du bus ciblé après la frappe de missiles.

Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière contre le TIP depuis le début de l'année. Le groupe est principalement actif dans le nord de Lattaquié, le nord-ouest de Hama et le nord-ouest d'Idlib.

L'Armée syrienne et ses alliés ont durement attaqué les factions d'al-Qaïda dans le Grand Edleb cette semaine. Le 2 février, des avions de combat des forces aérospatiales russes ont détruit un quartier général de Hay'at Tahrir al-Sham dans le nord d'Edleb. Le 3 février, des frappes aériennes russes ont détruit un camp du groupe jihadiste Ajnad al-Kavkaz (soldats du Caucase).

Les affiliés d'Al-Qaïda violent régulièrement le cessez-le-feu en vigueur dans le Grand Edleb, qui avait été négocié par la Russie et la Turquie le 5 mars de l'année dernière.

Les réponses à ces violations deviennent de plus en plus dures. De son côté, la Turquie continue de fermer les yeux sur la présence d'Al-Qaïda dans le Grand Edleb.

Les commentaires sont fermés.