Irak : Affrontements entre la coalition de milices chiites (Hashd al-Chaabi)  et Daech dans le désert d'Anbar

Imprimer

Mercredi 27 janvier 2021, le commandement de la coalition de milices chiites Hashd al-Chaabi a annoncé que ses forces (photo) s'étaient affrontées avec des éléments de l'Etat islamique lors d'une opération sécuritaire dans le désert de la province sunnite d'Anbar, à l'ouest du pays.

"Les forces de mobilisation populaire (Hashd al-Chaabi) ont mené une opération dans le désert occidental d'Anbar et se sont affrontées avec des gangs terroristes de l'Etat islamique pendant l'opération", a déclaré le commandant des opérations d'Anbar du Hashd al-Chaabi Qassem Musleh.

Il a ajouté: "La force a découvert lors de l'opération de ratissage des repaires de l'Etat islamique. Les affrontements se poursuivent toujours, et l'opération sécuritaire se poursuit afin d'éliminer les poches terroristes dans le désert".

Al-Hashd al-Shaabi fait officiellement partie des forces armées irakiennes, mais est en fait subordonné au Corps des gardiens de la révolution islamique d'Iran (CGRI).

Par ailleurs, le commandement de l'armée a rapporté qu'une unité de renseignement militaire de la 14e division d'infanterie, avec la participation de combattants de la 51e brigade d'infanterie, avait arrêté l'instructeur en chef des groupes al-Kahuasir, al-Qaad et al-Jammah collaborant avec l'Etat islamique. L'opération a été montée sur la base d'informations.

4 combattants de Daech tués par une frappe aérienne de la Coalition dans le nord
Le ministère irakien de la Défense a annoncé, mercredi, la mort de 4 membres de l'Etat islamique, lors d'une frappe aérienne menée par la Coalition internationale, au nord du pays.

Selon la déclaration de la cellule des médias de sécurité affiliée du ministère de la Défense, "la Coalition internationale (dirigée par les États-Unis) a bombardé des fiefs de l'organisation à l'aide d'armes avancées dans la province de Kirkouk (nord)".

Le communiqué a déclaré que "les forces de l'armée irakienne ont ratissé la zone ciblée et trouvé les corps déchiquetés des 4 éléments terroristes.

"L'opération intervient dans le cadre des opérations préventives supervisées par le Commandement des opérations conjointes (de l'armée irakienne) pour éliminer ces groupes terroristes dans les régions montagneuses et reculées du pays", explique le communiqué.

Les Etats-Unis dirigent une coalition internationale composée de plus de 60 pays, pour lutter contre l’organisation terroriste Daech en Irak. Elles fournissent une formation et des conseils tactiques aux forces armées locales.

L'Irak a intensifié ses campagnes de traque des forces restantes de l'Etat islamique au cours des derniers jours, à la suite d'un double attentat-suicide, survenu jeudi 21 janvier, et qui a visé des civils sur un marché populaire bondé du centre de Bagdad. L'attentat, revendiqué par l'Etat islamique avait fait 32 morts et 110 blessés.

Ces derniers mois, les attaques, d'éléments présumés de Daech, se sont multipliées, en particulier dans la zone située entre Kirkouk et Salah al-Din (nord) et Diyala (est), connue sous le nom de "Triangle de la mort".

 

 

Les commentaires sont fermés.