Syrie : Les avions de combat russes pilonnent les rebelles dans la province de Lattaquié

Imprimer

Jeudi 21 janvier, une série de frappes aériennes russes a ciblé des positions de rebelles dans le nord de la province de Lattaquié, au nord-ouest de la Syrie.
 
Des avions de combat des forces aérospatiales russes ont effectué au moins cinq frappes aériennes sur des positions rebelles dans la périphérie de la ville de Kabani, bastion bien connu de plusieurs groupes affiliés ou proches d'al-Qaïda. Hay'at Tahrir al-Sham, le Parti islamique du Turkistan (TIP) et Ajnad al-Kavkaz maintiennent tous des positions dans les collines entourant Kabani.
 
L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) n'a signalé aucune perte humaine à la suite des frappes aériennes russes sur Kabani.
 
C'est la deuxième vague de frappes aériennes russes dans le nord ouest syrien cette année. Le 9 janvier, des avions de combat russes avaient mené des frappes aériennes similaires sur le nord de la province de Lattaquié.
 
Les frappes aériennes russes sont probablement une réponse aux violations répétées par les groupes islamistes de l'accord de cessez-le-feu, qui a été négocié par la Russie et la Turquie le 5 mars 2020.
 
Les forces russes intensifient leurs opérations contre les rebelles retranchés dans le Grand Edleb depuis un certain temps. Des troupes sont également déployées dans la région. Au début de cette semaine, un poste d'observation russe a été installé dans la partie sud de la province de Lattaquié.

Les commentaires sont fermés.