Niger : 4 militaires tués et 8 autres blessés dans une explosion à Diffa

Imprimer

Quatre militaires nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés, lund 18 janvier dans une explosion à Diffa, au sud-est du Niger, ont annoncé les autorités nigériennes.
 
L'annonce a été faite dans un communiqué du ministère de la Défense :
 
"Le lundi 18 janvier 2021, aux environs de 15h, nos éléments sont tombés sur un engin explosif improvisé (IED)", a indiqué le communiqué.
 
Quatre militaires ont été tués et huit autres ont été "gravement" blessés, a indiqué la même source.
 
D'après le communiqué, les militaires nigériens avaient engagé une poursuite suite à une attaque menée dimanche par des éléments de Boko Haram contre la base militaire de Chetima Wongou dans la région de Diffa.
 
Cette région, frontalière du Nord Nigéria, est depuis 2015 en proie aux attaques de Boko Haram. Depuis les premières attaques, la région a été placée sous l'état d'urgence.
 
Cette mesure est toujours en vigueur.

Les commentaires sont fermés.