Niger: Au moins 100 civils tués lors d’une attaque de l'Etat islamique près de la frontière malienne

Imprimer

Au moins 100 civils nigériens ont été tués et plusieurs autres ont été blessés, samedi, dans l'attaque de deux villages près de la frontière malienne.
 
Mamane Kaka, membre du mouvement de veille sécuritaire de la société civile "Urgence Tillaberi" a fourni un bilan de 56 civils tués et une vingtaine d'autres blessés.
 
Mais, selon plusieurs médias citant de sources sécuritaires, au moins 100 civils ont été tués dans cette attaque qui a visé les villages de Tchombangou et Zaroumdareye, situés dans la région de Tillaberi, près de la frontière avec le Mali.

L'attaque a été revendiquée par l'Etat islamique.
 
Au cours du mois de décembre dernier, la région nigérienne de Tillaberi a connu plusieurs attaques qui ont coûté la vie à au moins dix militaires nigériens.
 
A la Frontière du Mali et du Burkina Faso, cette région subit depuis 2017 des attaques attribuées aux groupes terroristes basés au Mali. Face à la persistance de ces attaques, le gouvernement nigérien a décrété l’état d’urgence dans toute la région.
 

Les commentaires sont fermés.