Nigeria : l'Etat islamique (ISWAP) multiplie ses attaques dans l'Etat de Borno

Imprimer
L'État islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP) a revendiqué la responsabilité de multiples attaques contre des localités du nord-est du Nigéria.
 
La revendication a été faite par l'intermédiaire du média de propagande du groupe.
 
Depuis 2009, les forces nigérianes et multinationales du Tchad, du Cameroun et du Niger voisins sont engagées dans des batailles avec Boko Haram et sa faction dissidente ralliée à l'Etat islamique,  ISWAP.
 
Samedi 26 décembre, les djihadistes ont ciblé les localités de Tashan Alade, Shafa, Azare, Sabon-Kasuwa et Debro dans le gouvernement local de Hawul, dans le sud de la province de Borno.
 
Un poste de police, une école et un certain nombre d'églises ont été détruits par les djihadistes qui ont opéré pendant des heures.

F6A91DEB-3FB4-49C2-BA24-276296D77DB8-1024x683.jpeg

Des magasins et des fournitures médicales ont également été pillés.
 
F4E5765F-EC51-4D58-875A-04E4C35F97A3.jpegDimanche 27 décembre, Babagana Zulum, gouverneur de l'État de Borno, a rendu visite à Hawul à bord d'un hélicoptère Super Puma de l'armée de l'air nigériane pour évaluer les dommages et faire preuve de solidarité avec les communautés touchées.
 
L'attaque de Hawul aura un impact sur les services humanitaires et les efforts de redressement du gouvernement de l'État, en même temps, elle donne un signal inquiétant de l'expansion de l'ISWAP dans le sud de l'Etat de Borno.

Les commentaires sont fermés.