Pakistan : Sept soldats tués lors d'une attaque dans le sud-ouest

Imprimer

Sept paramilitaires pakistanais ont été tués lors d'une attaque contre un poste de contrôle dans la région instable du Baloutchistan, dans le sud-ouest du pays, a annoncé l'armée dimanche. L'attaque a eu lieu samedi soir dans la petite ville de Harnai, environ 170 kilomètres à l'est de Quetta, la capitale de la province du Baloutchistan, frontalière de l'Afghanistan et de l'Iran.
 
"Durant un intense échange de tirs, sept courageux soldats sont tombés en martyrs alors qu'ils repoussaient les terroristes qui les attaquaient", a écrit l'armée dans un communiqué. Il n'y a pas eu de revendication dans l'immédiat.
 
Une rébellion indépendantiste s'oppose depuis des décennies à l'armée au Baloutchistan, où sévissent également des groupes jihadistes. 
 
Le Pakistan a longtemps pointé du doigt un soutien de l'Inde aux séparatistes. 
 
L'insurrection a été particulièrement virulente ces dernières années, alors que sont sortis de terre d'importants chantiers du Corridor économique Chine-Pakistan (CPEC), dans lequel Pékin doit investir plus de 50 milliards de dollars (42 milliards d'euros). Ce vaste projet est la cible des séparatistes, qui ont revendiqué plusieurs attaques. Les forces de sécurité pakistanaises ont déployé des milliers de soldats pour tenter d'enrayer la violence.

Les commentaires sont fermés.