Nigeria : Les jihadistes de Boko Haram tuent 3 bûcherons et en kidnappent 40 autres

Imprimer

Des membres de Boko Haram ont enlevé 40 bûcherons et tué trois autres dans le nord-est du Nigéria, près de la frontière avec le Cameroun, ont indiqué samedi des sources locales.
 
Les sources ont expliqué: «Les hommes armés ont saisi les otages jeudi, dans la forêt de Wolgo près de la ville de Gamboro, où ils ramassaient du bois».
 
Les jihadistes ciblent de plus en plus les travailleurs et les agriculteurs du nord-est du pays, les accusant de transmettre des informations aux milices militaires et locales.
 
"Un groupe de plus de 40 bûcherons a quitté Chihuri à la périphérie de Gamboro jeudi et n'est pas revenu le soir comme d'habitude", a déclaré l'un des chefs de milice, "Umar Kashala", qui a participé aux opérations de recherche.
 
Il a ajouté: "Vendredi, nous avons rassemblé des hommes et sommes entrés dans les bois, où nous avons récupéré trois corps qui ont été identifiés sans aucune trace de leurs collègues."
 
Les bûcherons de Gamboro ont subi de fréquentes attaques et enlèvements de Boko Haram, en particulier autour de la forêt de Wulgo, qui était une cachette connue des membres du groupe militant.
 
En novembre 2018, Boko Haram avait enlevé une cinquantaine d'entre eux, qui étaient en route pour ramasser du bois dans les bois, après que 49 autres avaient été tués lors de deux attaques précédentes.

Les commentaires sont fermés.