Gaza/Israël : Deux roquettes tirées depuis Gaza sur Israël - Riposte israélienne

Imprimer

Les sirènes d'alarme ont retenti dimanche 25 décembre à 20H03 à Ashkelon et dans les zones entourant la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas. Les sirènes annonçaient le tir de deux roquettes depuis la bande de Gaza vers Israël. Toutes les deux ont été interceptées par le bouclier antimissile israélien, a indiqué vendredi l'armée israélienne qui a frappé en représailles des installations du mouvement islamiste Hamas.
 
Les urgences médicales israéliennes ont elles indiqué que plusieurs personnes sous le choc avaient été accueillies par leurs services. Trois personnes ont été blessées alors qu'elles se rendaient vers un abri anti-bombes. Elle ont été prise en charge aux urgences de l'hôpital Barzilai d'Ashkelon. Une autre femme a consulté un médecin pour une crise de panique. Aucun dommage matériel n'a été constaté.
 
L'armée a indiqué avoir frappé trois installations du Hamas dans la bande de Gaza, dont un site de fabrication de roquettes, une infrastructure souterraine et un poste militaire. "Le Hamas va subir les conséquences de tout acte de terreur en provenance de Gaza", a dit l'armée sur Twitter.
 
L'agence de presse Safa , basée à Gaza, a confirmé que des avions de Tsahal ont tiré cinq roquettes sur une cible à l'est du quartier At-Tuffa (à l'est de la ville de Gaza), causant des blessures légères à un homme et un enfant. Les victimes ont été hospitalisées. La frappe aérienne aurait coupé l'électricité dans un certain nombre de quartiers de Gaza et endommagé l'hôpital pour enfants Ad-Durra, le centre de réadaptation pour personnes handicapées du ministère du Développement social, le stade du club At-Tuffa, ainsi que les maisons et les biens des citoyens de la région. 
 
L'armée de l'air israélienne a ensuite attaqué un point de contrôle à l'est de Dir al-Balah, au centre de la bande, rapporte Safa. Un avion de guerre sans pilote et un avion de chasse ont ensuite attaqué une cible à l'est du camp d'al-Bureij, dans le centre de la bande de Gaza. Aucune perte de chasseur n'a été signalée.
 
Le dernier tir de roquette depuis Gaza vers le territoire israélien remonte à plus d'un mois. 
 
Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, et Israël se sont livré trois guerres (2008, 2012, 2014). Malgré une trêve ces derniers mois, les deux camps s'affrontent sporadiquement avec des tirs de roquettes depuis Gaza et des représailles de l'armée israélienne.

Les commentaires sont fermés.