La Tunisie et l'Algérie auraient empêché un avion israélien de voler dans l'espace aérien vers le Maroc

Imprimer

De nouveaux médias ont fait surface mercredi selon lesquels la Tunisie et l'Algérie n'avaient pas permis à un vol de Tel Aviv à destination de la ville marocaine de Rabat de traverser leur espace aérien, l'obligeant à emprunter une route indirecte. 
 
La chaîne tunisienne Nessma TV a déclaré que le vol avait emprunté une route du nord qui traverse la mer Méditerranée à travers l'espace aérien grec, puis italien, puis espagnol, et enfin vers la capitale marocaine, la Tunisie et l'Algérie fermant leur espace aérien aux avions israéliens.
 
À son tour, le site Internet algérien An-Nahar Online a déclaré: «Des parties malveillantes et trompeuses ont diffusé de fausses nouvelles sur le passage de l'avion sioniste dans l'espace aérien algérien».
 
D'autre part, le journal électronique marocain Al Sahifah a déclaré: «Le vol entre Tel Aviv et Rabat a évité de pénétrer dans l'espace aérien des pays d'Afrique du Nord».
 
Il n'y a eu aucun commentaire officiel de l'Algérie et de la Tunisie sur cette nouvelle. Cependant, le ministère tunisien des Affaires étrangères a confirmé dans un communiqué que toutes «les rumeurs circulant sur l'intention de la Tunisie de normaliser les relations avec Israël sont infondées», notant que cette position «ne sera pas affectée par les changements internationaux».

Les commentaires sont fermés.