Syrie : Le 5ème Corps d'assaut (une unité pro-russe) a créé un réseau de positions le long de la frontière irako-syrienne

Imprimer

Le 5 e corps d'assaut de l' Armée arabe syrienne (AAS),  soutenu par la Russie, a été déployé pour la première fois à la frontière sirako-syrienne, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) le 17 décembre.

Selon l'OSDH, les troupes du 5 e corps d'assaut ont été déployées dans un certain nombre de postes frontières situés près de la ville de Boukamal.

«Plusieurs milices soutenues par l'Iran, y compris le Mouvement Hezbollah al-Nujabaa, le Hezbollah irakien et Harakat al-Abdal, ont cédé plusieurs postes au 5 e Corps, conformément à un accord russo-iranien dont les termes n'ont pas encore été divulgués». affirme l'OSDH.

La semaine dernière, la police militaire russe a établi un quartier général à Boukamal. Le poste frontière de Qa'im avec l'Irak est situé à moins de 7 km du centre de la ville.

Les forces russes opèrent dans le sud de la province de Deir Ezzor depuis près de trois ans. Leur présence dans la région vise à contrer l'Etat islamique  et à faire rempart à la coalition dirigée par les États-Unis, qui maintiennent une force importante sur la rive est de l'Euphrate.

Des sources pro-israéliennes affirment que la présence russe croissante dans le sud de Deir Ezzor et le long de la frontière avec l'Irak pourrait être le signe d'un retrait iranien proche de la région.

Les forces soutenues par l'Iran ont été initialement déployées dans la région parce que l'AAS était occupée sur de nombreux fronts dans le sud et le centre de la Syrie. La plupart de ces fronts ont été traités au cours des deux dernières années et ne nécessitent plus des contingents importants de l'AAS..

 

Les commentaires sont fermés.