Cisjordanie : Un jeune Palestinien tué par l'armée israélienne lors de heurts

Imprimer

Un palestinien a été tué vendredi 4 décembre par des tirs de l'armée israélienne lors de heurts à l'occasion d'une manifestation en Cisjordanie, a indiqué le ministère de la Santé palestinien.

Ali Ayman Nasr Abou Aliya, 13 ans, "a succombé à ses blessures après avoir été atteint de balles réelles à l'estomac", lors des heurts au nord de Ramallah, a précisé le ministère dans un communiqué. Il a été touché lors d'une manifestation dans le village de Mughayir, puis a été transporté dans un état critique vers un hôpital de Ramallah où il est décédé, a-t-on ajouté. Les médias palestiniens ont rapporté que trois autres émeutiers ont été blessés, dont deux avec des balles en caoutchouc et un par des balles réelles.

Selon le maire de Mughayir, Amine Abou Aliya, cité par l'agence officielle palestinienne Wafa, l'armée a "violemment dispersé" des Palestiniens qui manifestaient contre la création d'une colonie israélienne dans le secteur. Quatre autres Palestiniens ont été blessés par des tirs de soldats israéliens, a indiqué Wafa.

L'armée israélienne dément avoir tiré à balles réelles
L'armée israélienne a indiqué "être au courant d'informations selon lesquelles un certain nombre d'émeutiers avaient été blessés et qu'il y a eu un mort palestinien", mais a formellement démenti "avoir tiré à balles réelles" et n'avoir utilisé que des balles en caoutchouc. Elle a pointé du doigt des "rapports erronés".

"Des dizaines d'émeutiers ont lancé des pierres en direction de l'armée et de la police aux frontières, et ont tenté de faire rouler des pierres et des pneus enflammés" sur une route, "mettant en danger la vie de civils" qui s'y trouvaient, a expliqué l'armée.

"Les forces de sécurité ont empêché les émeutiers de bloquer la route et ont riposté avec des moyens de dispersion anti-émeute", a-t-elle ajouté.

La Cisjordanie était un territoire jordanien conquis et occupé depuis 1967 par l'armée israélienne. Plus de 450.000 Israéliens vivent dans des colonies en Cisjordanie, où habitent environ 2,8 millions de Palestiniens.

Les commentaires sont fermés.